Les premiers signes

Les signes révélateurs de la maladie peuvent être variables d’une personne à une autre. La plupart des myélomes s’expriment sur un versant osseux avec des fractures et/ou des douleurs osseuses, mais la pathologie peut aussi se révéler par une fatigue intense liée à une anémie, des signes d’hypercalcémie (douleurs abdominales, nausées), et/ou des infections répétées en raison de l’affaiblissement des défenses immunitaires. 


Parfois, l’entrée dans la maladie se fait par une complication inaugurale comme une insuffisance rénale aiguë, une compression médullaire ou radiculaire, un syndrome d’hyperviscosité.